APPAREILS MILITAIRES de la GUERRE 14 / 18

retour page d'entrée

Je recherche des appareils militaires de la guerre de 14/18... Me contacter par E-mail : cliquer

Agrandir l'image

Détail

 

RECEPTEUR TYPE A1

Ce récepteur était utilisé principalement dans les tranchées pour capter les émissions des ballons captifs (saucisses) et des avions qui repéraient les impacts d'artilleries. Il permettait ainsi le réglage du tir.

Mis en service en 1915.

Marque : Gaumont.

Agrandir l'image

AMPLIFICATEUR MODELE 3 TER

Cet amplificateur à 3 lampes pouvait-être utilisé :
- pour la réception des signaux de Télégraphie Par le Sol (TPS)
- pour la détection et l'amplification des signaux de TSF.

Mis en service en 1916.

 

 

AMPLIFICATEUR MODELE 3 TER

Même utilisation que l'amplificateur 3 TER ci-dessus.

Les modifications apportées (supports de lampes suspendus et coffret) servent à éliminer l'effet microphonique dû aux chocs lors des bombardements.


agrandir l'image

 BOITE d'ACCORD CGR

Identique aux récepteurs A et A1

Elle était suivie d'un amplificateur 3TER et utilisée avec les emetteurs à ondes entretenues E3 ,E3bis et E3ter comportant 3 ou 4 lampes montées en paralèlle.

Elle était aussi utilisée de la même manière avec les émetteurs à ondes amorties PP1, PP2 ,PP3 ,PP4 (à étincelles de 50W).

Le poste portatif N°4A était à la fois émetteur et récepteur.

Le récepteur(ci-dessus présenté) était monté juxtaposé avec l'émetteur à étincelles dans un coffre approprié.

Le poste à bicyclette type YB à ondes amorties était lui aussi équipé du même ensemble récepteur
(émetteur à alternateur 125 Watts).

RESONATEUR TM 2

Boîte d'accord conçue par le Général Ferrié.

Tesla ou Oudin avec coupures des "bouts morts".

Le tiroir, en bas à droite, servait à régler le couplage du Tesla.

Cette boîte avait une très grande sélectivité et permettait l'écoute de toutes les longueurs d'ondes utilisées pendant la grande guerre.

 Marque : Beaudouin.

 

TELEGRAPHIE PAR LE SOL (T.P.S.)

Poste émetteur récepteur de Télégraphie Par le Sol (T.P.S.).

Il a été étudié pour contrecarrer les coupures des fils télégraphiques pendant les bombardements.

Sa portée était de 3 km environ.

A été utilisé à partir de 1917.

Qu'est-ce que la T.P.S. ?

 

 

RECEPTEUR TYPE C MODIFIE (modèle 1918)

Accord à résonnance et réaction réglable par vis micrométrique.

C'est appareil était utilisé comme récepteur de trafic et surtout pour écouter les émissions ennemies.

 

 

 

RECEPTEUR GONIOMETRIQUE TYPE G

Récepteur goniométrique utilisé avant un amplificateur 3 TER à l'intérieur d'un petit local surmonté d'un grand cadre orientable.

Mis en service en 1918.

Marque : CGR

 

Agrandir l'image

Vue coffret fermé

POSTE E 10 BIS

Emetteur récepteur à 6 lampes dont 3 en parallèle pour l'émission et 3 en réception, mis en service en 1918.

Sa portée était de l'ordre de 30 à 40 km.

Trois modèles ont exixté :
- un pour l'aviation,
- un pour les chars d'assaut,
- le modèle présenté servait aux communications inter divisions (d'où les deux étoiles en façade).

Marque : A.O.I.P.

 

 

EMETTEUR MARCONI - 20 W

Emetteur portatif, à étincelles 20 W (ondes amorties), longueur d'onde 65 m.

Manipulateur rabattable sur le coté droit.

Cet appareil était utilisé par l'armée Anglaise à partir de 1916 sur le front Français. Portée environ 30 km en graphie.


Détail de l'éclateur et du manipulateur

Schéma (cliquer)

EMETTEUR - RECEPTEUR . MARCONI - 50 W

Emetteur portatif, à étincelles 50 W (ondes amorties), gamme 250 à 650 m. Récepteur avec détecteur à Carborundum avec son rhéostat de polarisation.

Cet appareil était utilisé par l'armée Anglaise à partir de 1914 sur le front Français. Portée environ 80 km en graphie.


Détail de l'éclateur

Schéma (cliquer)

POSTE RECEPTEUR SUR AVION N°2

Utilisé à partir de 1917.
Avec une antenne sur rouet de 100 mètres environ, cet appareil recevait les ondes amorties ou entretenues, entre 600 et 900 m.
Ce récepteur ne comportatit pas de condensateur variable.

 
Antenne sur rouet

HETERODYNE - 2 LAMPES (SFR)

Modèle 1917.

Cet appareil, permet la réception par interférences (principe du superhétérodyne) des ondes entretenues comprises entre 250 et
20 000 m. Un commutateur permet d'utiliser une ou deux lampes.

 

CONTROLEUR D'ONDES

 

Contrôleur d'ondes de grande précision, utilisé vers la fin de la guerre pour étalonner et régler les émetteurs et les récepteurs de TSF.

Marque : PER

 

Voir l'intérieur

EMETTEUR RECEPTEUR AVION -1918

USA - SCR 68 - WESTERN ELECTRIC

2 lampes VT2 en émission
3 lampes VT1 en réception.

Agrandir l'image

1918

SIF - RECEPTEUR LAMPES (SUSPENDUES )

 

Ondes amorties et entretenues

200 à 800 m.

Amplificateur HF à résistances

Voir l'intérieur

EMETTEUR D'AVION A ETINCELLES
BC15A - USA 1918

La longueur d'onde variait en déplaçant le fil central
sur la self en spirale.

Portée : environ 30 km avec le rouet d'antenne de 100m .

Servait à régler les tir d'artillerie. Les émissions étaient reçues au sol avec le récepteur à cristal BC14A (ci-dessous).

Détail de l'éclateur (à l'intérieur) :

RECEPTEUR USA TYPE BC-1 4 A

Ce recepteur USA était utilisé dans les mêmes conditions que l'appareil A1 Français dont il était la copie autorisée.

Mis en service en 1918.

Marque : Liberty Electric Corporation

 

RECEPTEUR D'AVION SCR59 - USA 1918

250 à 600 m

3 lampes "VT1" : 1 Détectrice + 2 BF

 

Voir l'intérieur

 

haut de page